Le projet éducatif du Collège et ses règlements

Publié le 20-02-2016


Le Collège Notre-Dame des Trois Vallées est issu de trois sources d’inspiration pédagogique: les Frères Maristes à Saint-Augustin, les Sœurs Franciscaines à Notre-Dame des Anges, les Chanoinesses de Saint-Augustin à Alix Le Clerc. Chacun des trois sites s’est enraciné dans une vallée du Brabant Wallon: l’Argentine, la Lasne et la Mazerine. Depuis 1980, les trois écoles forment un seul Collège sous l’impulsion d’un même Pouvoir Organisateur.

Le Projet éducatif prend vie si tous, membres du Pouvoir Organisateur, Directions, enseignants, éducateurs, personnel administratif, élèves et parents ont à cœur de faire vivre, dans leurs propos, leurs attitudes, leurs modes de relations, l’esprit qui anime ce projet.

Le projet éducatif du Collège
Animé par l’Esprit de Jésus-Christ et vivant le message de l’Evangile, le Collège a choisi ses priorités. Il a la volonté de donner aux jeunes une formation de qualité leur permettant de deve-nir des acteurs responsables, solidaires et autonomes dans une société en perpétuelle évolu-tion. Pour y parvenir, le Collège place le jeune au centre de son projet et développe trois axes de travail essentiels et complémentaires.

Tout d’abord, le Collège veut accueillir l’enfant, l’adolescent dans sa singularité. Il souhaite l’amener à se découvrir lui-même et à mieux se connaître dans ses dimensions corporelles, affectives, intellectuelles, sociales et spirituelles. Chaque jeune doit avoir la possibilité de découvrir ses qualités et ses faiblesses, ses talents et ses passions afin de forger son projet personnel d’études et de vie. En se confrontant à une formation exigeante, il prend confiance en lui, découvre le sens de l’effort et trace le chemin qui lui permettra de s’épanouir en tant que personne.

« Ne pas considérer les personnes comme elles devraient être, mais comme elles sont ou peuvent être » SAINT PIERRE FOURIER (1565-1640), Lettre aux sœurs de Nancy

Dans le même temps, le Collège entend ouvrir le jeune sur le monde qui l’entoure. Il souhaite lui en faire découvrir la variété dans un esprit d’ouverture tant envers les savoirs et les tech-niques qu’envers les cultures et les personnes. La variété culturelle, la complexité du monde et ses mutations constantes sont résolument perçues comme porteuses d’opportunités et de potentialités. S’appuyant sur une formation de qualité, chaque jeune doit pouvoir trouver sa place dans le mouvement de la vie économique, sociale et culturelle.

« La terre entière nous est un plus grand livre. » SAINT AUGUSTIN D’HIPPONE (354-430), Lettre XLIII

Enfin, le Collège désire rendre chacun des jeunes qui lui sont confiés responsable de son action et conscient de ses conséquences. Il veut développer chez le jeune la relation bienveillante et tolérante à l’autre, le sens du respect et de la solidarité. Il souhaite lui faire prendre conscience de sa responsabilité individuelle dans le développement de la société et du monde où il est amené à évoluer. Fort du développement de son projet personnel et l’ouverture aux autres et au monde qui l’entourent, le jeune réalise que son implication active dans la société est la condition de son épanouissement personnel.

« L'ennemi, chacun le tient à sa dis-crétion, l'ennemi c'est-à-dire l'égoïsme » SAINT FRANÇOIS D’ASSISE (1182-1226), Admonestations

Téléchargez les différents documents utiles :