Notre-Dame-des-Anges

Notre-Dame-des-Anges

 

Enseignement secondaire général

Accueil du site > Photos > Voyage à Trèves

Voyage à Trèves

Savez-vous où nous pouvons encore, à l’heure actuelle, visiter un des dix plus grands amphithéâtres romains ? Non ? Et connaissez-vous le lieu où Constantin Ier séjourna une grande partie de son temps ? Non plus ? Les latinistes, de la troisième à la rétho, sont en mesure, à présent, de vous répondre d’une seule voix : à Trèves, bien sûr !

Ce vendredi 7 mai, c’est relativement tôt que les étudiants ont quitté la place communale de Genval pour arriver, après 3 heures de trajet en bus, à Trèves, une ancienne colonie romaine, qui porte encore des vestiges étonnamment bien conservés. 

Pour commencer, les collégiens ont eu la chance de visiter avec d’aimables guides le célèbre amphithéâtre de la ville, qui servait non seulement de lieu de divertissement (notamment grâce aux combats de gladiateurs et/ou d’animaux), mais aussi de porte principale pour entrer dans la cité.

Ensuite, la joyeuse troupe s’est dirigée vers les thermes impériaux, érigés en 300 de notre ère sous le « règne » de Constantin et dont les travaux n’ont jamais été achevés à cause du manque de moyens. Tout le monde fut ébloui par le prestige de ces constructions, fort modernes pour leur époque.
 
Après cela, tous ont pu contempler quelques témoignages du bouleversement religieux dû à l’empereur, par exemple la cathédrale Saint-Pierre de Trèves. Ils ont aussi admiré la grandeur de la très connue Porta Nigra.
 
Ceci fait, tout le monde eut droit à une heure de loisir bien méritée. Certains en ont profité pour se payer un encas, d’autres pour flâner le long des rues, ... L’heure passée, la visite reprit.

En début d’après midi, le groupe put apprécier la reconstitution étonnante d’un plafond antique dont les peintures ont été en grandes parties préservées du temps. Après, tous se sont retrouvés au deuxième musée prévu par le professeur. Au programme : histoire et contemplation de statues magnifiquement sculptées, datant de l’époque romaine.

La visite finie, les élèves se dirigèrent vers leur bus, puis firent leurs adieux à Trèves. Ce fut une journée pleine de chaleur, bien que le ciel deumeura couvert : des liens, qui n’auraient pu se former à l’école, se créerent entre tous, grâce à cette « passion » qui nous tient à coeur : le latin. 

Emile Zola : "Rien ne développe l'intelligence comme les voyages."


Sarah Rooman, 4ème

 

 

 

Portfolio

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0